Statement by Marc Garneau: Canada must work with allies to put real pressure on Yanukovych regime

Share

Canada must work with allies to put real pressure on Yanukovych regime

Marc Garneau, critic for Foreign Affairs and International Trade for the Liberal Party of Canada, made the following statement today:

“It is deeply regrettable that the situation in Ukraine continues to deteriorate. The latest round of violence, – which took the lives of at least two protesters – is tragic. Unless real dialogue begins between the Yanukovych regime and the opposition we are likely to see more senseless deaths.

Since independence Ukraine has been on a path of closer and closer integration with the West and especially the European Union. Such a relationship is important to the long-term success of Ukraine’s economy. We strongly urge President Yanukovych to respect the will of the Ukrainian people and to return Ukraine to a democratic path. An essential first step is to immediately repeal the new anti-democratic laws against peaceful demonstrations.

We urge the President to immediately enter into serious negotiations with the opposition to achieve this change of path and to end this dangerous confrontation.

The Canadian government must work closely with like-minded allies to put pressure on Yanukovych to negotiate with the opposition and allow Ukrainians to express themselves freely and democratically. This pressure should include the imposition of personal sanctions against President Yanukovych and his senior cadre.”

-30-

For more information:

 

Jean Proulx

Office of Marc Garneau

Tel: 613.996-7267 / Mobile: 613.220.2287

marc.garneau.a1@parl.gc.ca

 

Le Canada doit travailler avec les alliés pour exercer de réelles pressions sur le régime de Ianoukovitch

Ottawa, le 22 janvier 2014 – Aujourd’hui, le porte-parole du Parti libéral du Canada en matière d’affaires étrangères et de commerce international, Marc Garneau, a fait la déclaration suivante :

« Il est extrêmement regrettable que la situation en Ukraine continue de se détériorer. Le dernier accès de violence, au cours duquel ont péri au moins deux manifestants, est un événement tragique. Et, à moins qu’un véritable dialogue ne s’amorce entre le régime de Ianoukovitch et l’opposition, il est probable que nous assisterons à d’autres morts inutiles.

Depuis qu’elle a obtenu son indépendance, l’Ukraine se rapproche de plus en plus d’une intégration avec l’Occident, en particulier avec l’Union européenne. Une telle relation est importante pour le succès à long terme de l’économie ukrainienne. C’est pourquoi nous exhortons le président Ianoukovitch à respecter la volonté du peuple ukrainien et à ramener l’Ukraine sur la voie de la démocratie. Pour ce faire, une première étape essentielle serait d’abolir immédiatement les nouvelles lois antidémocratiques interdisant les manifestations pacifiques.

Nous demandons au président d’entreprendre immédiatement des pourparlers sérieux avec l’opposition pour modifier sa trajectoire et mettre fin à cet affrontement périlleux.

Le gouvernement canadien doit collaborer étroitement avec ses alliés aux vues similaires afin d’exercer des pressions sur le président Ianoukovitch pour qu’il négocie avec l’opposition et qu’il permette aux Ukrainiens de s’exprimer librement et démocratiquement. Ces pressions devraient inclure des sanctions personnelles à l’encontre du président et de ses cadres supérieurs. »

-30-

Pour en savoir plus :

Jean Proulx
Bureau de Marc Garneau
Tél. : 613-996-7267 / Cell. : 613-220-2287
marc.garneau.a1@parl.gc.ca


Related Posts


facebook YouTube Channel Flickr twitter RSS Feed